Honorer ses parents c’est honorer Hachèm

La Barayetha conclut : Lorsque l’homme honore son père et sa mère, le Saint, Béni Soit-Il, dit : « Je considère comme ayant habité parmi eux, et qu’ils M’ont honoré. » Celui qui honore ses parents honore, avant tout, Hachèm. C’est d’ailleurs ce que révèle l’Impératif Divin « Honore », dont la valeur numérique est égale à celle du Tétragramme.[1]

[1] Mon très cher père et maître, Rabbi Chalom Èliyyahou Moryoussef de dire:

    kabed                                                                                                                 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s